Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/09/2007

Mon dernier Jour

medium_DSCN1161.JPG

Je me lève, il est huit heures, les cheveux en bataille, mais toujours colorés dans ce roux luisant que j'aime tant.
Mes yeux encore gonflés de sommeil sont les stigmates de la nuit blanche qui m'a tenue évéillée.
Un gilet rapidement enfilé sur mon pyjama, je descends.
L'exercice physique et une alimentation pauvre mais saine ont su préserver ma vitalité, je ne suis pas malade, seulement fatiguée.
J'ouvre les volets des porte-fenêtres de la terrasse et la lumière transparente de l'Automne envahit la pièce.
Le Mistral fait encore des siennes , il fait gémir les branches des arbres dans le jardin; plaisir ou souffrance, nul ne le sait car on ne connait pas leur langage. Comme eux, j'ai pris corps dans les racines de mes ancêtres, je me suis élevée peu à peu, me trompant souvent de chemin; ma peau lisse et dorée de jeune fille s'est creusée au fil du temps comme l'écorce qui recouvre leur corps, mais dans ces sillons sont enfouis toutes les peurs, les souffrances et les joies de ce qui fût ma vie.
Aujourd'hui est mon dernier jour, je le sais, que vais-je faire?
Rien de plus...
C'est décidé, j'aime ma routine, j'ai toujours su vagabonder sans bouger d'un pouce.
Pour mon dernier voyage, ce sera pareil, je veux que la mort me prenne là ou je suis le mieux, chez moi, loin des bruits et des agitations.
Je bois mon café bien noir, caresse mes deux petites minettes qui viennent se frotter sur mes pieds, et comme tous les matins, revêtue de mon vieux jean et d'un pull, je  descend à l'atelier.
Ouvrir ma stéréo ,presser de façon jubilatoire mes tubes de couleur, prendre mes pinceaux et m'enivrer au parfum de la therebentine , voilà ce que seront mes ultimes gestes.

  Je pense à tous ceux que j'aime et que j'ai aimé.

Il me plait de mourir comme j'ai vécu, en technicolor

Commentaires

ouf, tu m'as fait peur..., c'est une bonne idée mais un peu stressant qaund même, mais la vies n'est-elle pas éternelle ?

Écrit par : ginette | 02/09/2007

C'est marrant, Ginette, tu as écri la vies ...au pluriel.
Serais tu de ceux qui pensent que nous avons plusieurs vies.
Personnellement, je trouve l'idée plutot amusante d'imaginer son dernier jour, puisque, de toute façon il est le lot de nous tous.
Tu imagines, choisir le dernier jour de sa vie...où, quand, comment, seul ou avec qui, entouré de quoi, ce serait super, non.
Je ne plaisante pas dans mon texte.
Lorsque mon heure viendra, j'aimerais bien que ce soit dans mon atelier car c'est le seul endroit ou j'oublie tous mes soucis.

Écrit par : victorine follana | 02/09/2007

espéron qu'il sera dans longtemps

Écrit par : pierrot le zygo | 19/09/2007

non victorine vous ne m'avez pas offensé, ma reponse n'était pas pour vous spécialement, j'ai bien compris que ce n'etait pas votre but,
excusez moi de ce quiproquo !
amicalement
(reponse a mon blog)

Écrit par : pierrot le zygo | 19/09/2007

Les commentaires sont fermés.