Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/02/2008

" LYSANDRA" huile sur toile 120 x 120

28d2d6211ec80b5c64be52906335e9b9.jpg


Toujours sur le thème de la fragilité, de l'endurance, à la recherche du moi, avec des accents forts , doux ou subtils , selon l'état d'esprit.
Mes peintures sont trés travaillées, avec beaucoup de superpositions et des séchages intermédiaires.
La peinture à l'huile apprend la patience.
l'aboutissement est toujours une décision prise avec regret car je voudrais qu'ils ne soient jamais finis.
Comme une belle histoire d'amour qui ne s'achèverait jamais...

Commentaires

Décidément, ton univers me plaît ! Par contre, je suis incapable de rendre ce que je vois, mais ça me parle... Merci à toi...

Écrit par : domi | 20/02/2008

Bonjour Domi,
Je suis touchée que ma peinture te parle.
Il n'y a pas de véritable explication à donner au pourquoi du comment on adhére ou on n'adhére pas, c'est tout.
C'est du domaine de l'émotion, comme dans la musique.
Il ne faut pas peindre pour plaire, il faut peindre pour s'exprimer, alors je sais trés bien que je ne plais pas à tout le monde mais je m'en...il suffira que cela parle, un jour, à une personne, c'est suffisant.
J'ai surtout compris cela à partir d'une anecdote.
Dans un salon, il y a quelques années, j'ai vendu une grande peinture sans connaitre l'acquéreur; quelques temps plus tard, je l'ai rencontré lors d'une autre expo; et ce jour là il m'a pris la main et m'a dit: " Madame, je me suis reconnu dans votre peinture, je vous remerçie de l'avoir peinte pour moi..."
Evidemment, j'ai failli m'évanouir, et je n'oublierai jamais.
Que la peinture représente des images du réel, ou qu'elle présente des images crées par l'intellect, cela n'a aucune importance, seul compte " l'effet" qu'elle produit non seulement sur nos rétines mais également et surtout sur notre sensibilité.
C'est bien sur plus difficile d'émouvoir lorsque l'image n'est pas figurative, mais pour le peintre, c'est un défi et un choix.
Personnellement , j'aime autant la peinture figurative que la peinture abstraite, le débat est clos depuis longtemps, aussi il se peut que dans l'avenir il y ait un peu de figuration, car malgré les apparences, c'est souvent à partir d'éléments vus dans le réel que j'aborde mes différents thèmes.

Il y a eu les murs, les écorces d'arbre, et actuellement les papillons ( un jour , en hiver, un papillon est entré dans mon bureau attenant au jardin, il était petit, léger, et il voletait tranquillement, ses couleurs étaient tendres, et malgré sa fragilité il m'a paru téméraire .)
Cela m'a interpellé et de là est parti mon nouveau thème; j'ai fait des recherches sur la vie des papillons, et j'ai été complètement séduite par la variété des signes sur leurs ailes , sur les couleurs magnifiques qui les parent et aussi sur leur vie basée sur l'éphémère, l'endurance, etc...comme nous.

Écrit par : victorine follana | 21/02/2008

Les commentaires sont fermés.